Inauguration de la SAS Gazteam energies dans les Deux-Sèvres

L’unité de la SAS Gazteam Energies a été inaugurée le 21 juin dernier sur la commune de Combrand, (79), en présence d’élus et acteurs économiques locaux. Près de 400 professionnels et partenaires du projet se sont également déplacés, suivis le 22 juin par plus de 800 curieux lors de la journée portes-ouvertes.

Mise en service en octobre 2018, Gazteam Energies valorise 45 000 tonnes d’intrants provenant de 27 exploitations agricoles (fumiers, pailles,menues pailles, CIVE) mais aussi des issues de céréales. Le biogaz est valorisé en injection de biométhane sur le réseau de transport GRT Gaz, à un débit de 300 Nm3/h, ce qui représente chaque année une production de plus de 2,5 millions de m3 de biométhane (l’équivalent de la consommation annuelle de 3 000 foyers). Cela fait de Gazteam la plus grande unité de Nouvelle-Aquitiane, et la première à injecter sur le réseau de GRT Gaz. La spécificité de cette unité réside aussi dans le procédé de méthanisation choisi : la voie sèche continue. Après une étape de broyage, la matière est introduite automatiquement dans un digesteur à effet piston horizontal dont la température est maintenue à 55°C (thermophilie). L’agitation est réalisée par des palettes à mouvement lent. Une pompe d’extraction récupère le digestat dont une partie est recirculée. Ici, les 39 000 tonnes de digestat solide seront épandues comme fertilisant sur les terres des 27 exploitations.

Les associés de Gazteam devant le méthaniseur (Crédit photo : SAS Gazteam énergies)

« Le choix du procédé de méthanisation permet d’obtenir un bon rendement énergétique et de limiter les interventions humaines sur l’unité, favorisant une production continue », explique Alain Caillaud, président de Gazteam Energie.

Quelques chiffres :
Investissement : 14,5 millions d’€
Subventions :   FEDER (fonds européens de développement régional) : 2,5 millions d’€
Ademe : 1,7 millions d’€
Soutien via le fonds régional d’investissements Terra Energies de la Région : apport de 30% en fonds propres et 470 000 euros investis

  • Share

Laisser un commentaire